Fermeture de notre magasin physique à Bretteville sur Odon ➡️ Grand déstockage des produits (dans la limite des stocks disponibles), rendez-vous dans la catégorie Déstockage. Pour une commande hors France métropolitaine, veuillez nous contacter pour les frais de transport.

Stéthoscopes

Vous avez besoin d’un stéthoscope pour vos consultations ? Découvrez notre gamme de stéthoscopes de qualité, composée de plusieurs produits allant du stéthoscope simple pavillon au stéthoscope destiné au cardiologue.

Lire la suite

Il y a 4 produits.

Affichage 1-4 de 4 article(s)

Qu’est-ce qu’un stéthoscope ?

Le stéthoscope est un appareil à usage médical inventé en 1816 par René LAENNEC. Cet instrument permet d’amplifier des sons lors de l’auscultation d’un patient. Il est composé d’une membrane qui réagit aux vibrations émises par le corps humain, et d’un tube relié à deux embouts destinés à être placés dans les oreilles du médecin et qui l’isole des bruits ambiants. Le professionnel de santé peut alors écouter entre autres les bruits abdominaux et les battements cardiaques.

Dans quel cas utilise-t-on un stéthoscope ?

Le stéthoscope est régulièrement utilisé dans le cadre des auscultations suivantes :

  • Lors des auscultations pulmonaires : Il permet alors de détecter les bruits émis lors de la respiration du patient. En règle générale, le professionnel de santé cible comme zones d’écoute le thorax antérieur, le thorax postérieur et l’espace intercostal afin d’écouter le murmure vésiculaire. Lors de cette auscultation, le stéthoscope va permettre de détecter les pathologies pulmonaires telles que les souffles, les râles ou encore les sifflements.
  • Lors des auscultations cardiaques : Dans ce cas, le cardiologue ou médecin généraliste cible 4 zones d’écoutes, à savoir le foyer tricuspide, le foyer aortique, le foyer mitral et le foyer pulmonaire. Cet examen va permettre de détecter les souffles systoliques ou les souffles diastoliques. Le souffle systolique peut révéler à une fermeture insuffisante de la valve mitrale lors de la contraction du cœur. Le souffle diastolique, quant à lui, correspond généralement à un rétrécissement de l’aorte du patient, ce qui provoque un reflux de sang vers le ventricule gauche.
  • Lors des auscultations abdominales : Pendant l’auscultation abdominale, le stéthoscope va servir à détecter une éventuelle occlusion intestinale ou encore la présence d’une paralysie du tube digestif. Afin de procéder à cette auscultation, le médecin demandera au patient de s’allonger ou de se positionner sur le côté.
  • Lors des auscultations vasculaires : Dans ce cas, le professionnel de santé va positionner le stéthoscope à hauteur des artères carotides ou de l’abdomen pour détecter d’éventuels anévrismes de l’aorte ou la présence de sténoses.

Qui utilise un stéthoscope ?

Plusieurs professionnels de santé sont amenés à manipuler un stéthoscope lors de leurs consultations :

  • Le médecin généraliste : il l’utilise quotidiennement pour écouter le plus souvent les poumons et les battements du cœur.
  • Le pédiatre : le pédiatre utilise régulièrement le stéthoscope dans le cadre du suivi de santé du patient. Les stéthoscopes pédiatriques sont généralement colorés et composés de pavillons en forme d’animaux pour rassurer l’enfant.
  • Le kinésithérapeute : dans le cadre de son activité, le kinésithérapeute utilise le stéthoscope pour écouter les bruits pulmonaires.
  • Le cardiologue ou le pneumologue : chez ce professionnel de santé, le stéthoscope est utilisé afin d’écouter les basses et hautes fréquences et pouvoir détecter des pathologies cardiaques ou pulmonaires.

Comment choisir son stéthoscope ?

Le choix de votre stéthoscope doit se faire en fonction de l’utilisation que vous en avez. Ainsi, un médecin généraliste doit s’équiper d’un stéthoscope polyvalent et pouvant s’utiliser sur l’adulte comme sur l’enfant. Cependant, il peut être intéressant de s’équiper d’un stéthoscope adulte et d’un stéthoscope pédiatrique pour plus de précision dans le diagnostic. 

Le pédiatre quant à lui peut choisir un stéthoscope avec des couleurs attractives ou des formes amusantes pour mettre l’enfant en confiance et faciliter la consultation et l’acte médical. 

Dans le cadre de son activité, le kinésithérapeute peut se contenter d’un stéthoscope standard à simple pavillon permettant d’écouter efficacement les bruits pulmonaires. A l’inverse les cardiologues et pneumologues devront s’équiper d’appareils plus performants tel que le stéthoscope Littmann Dual Cardiology ou le Littmann Master cardiologie. Ces appareils vont permettre de de bien écouter les fréquences hautes et basses.